Jeudi, janvier 21, 2021
Jeudi, janvier 21, 2021

Whiteface, été comme hiver

Vous rêvez de rouler jusqu’au sommet d’une splendide montagne en chevauchant votre moto? Le mont Washington vous effraie un peu avec une partie de son chemin non pavé et les 700 km qui vous séparent de son sommet? J’ai une alternative pour vous : Whiteface Mountain.

Située près de Lake Placid, dans l’État de New York, à moins de 400 km de route de Montréal, cette destination représente un choix très intéressant pour une balade d’une journée. 

- Publicité -

Surtout connue comme le paradis des skieurs, Whiteface a accueilli les Jeux olympiques d’hiver de 1932 et de 1980. Son sommet trône à 1483 m d’altitude. Cette destination est un incontournable, été comme hiver. En été, la route asphaltée jusqu’au sommet nous offre des paysages spectaculaires composés de lacs et de montagnes. 

Trajet suggéré

Lorsque je me dirige vers Whiteface, je traverse la douane de Lacolle. Ensuite, je sors à la première sortie de la 87. Je roule toujours sur la 9 vers le sud. En empruntant cette route, vous traverserez plusieurs charmants petits villages typiques de la campagne new-yorkaise. 

Après avoir traversé Plattsburgh, vous longerez le magnifique lac Champlain jusqu’à Ausable Chasm. Un arrêt après le pont va de soi pour la prise de quelques photos de la rivière qui coule entre les parois rocheuses. Quelques kilomètres plus loin, tournez sur la 9N vers le village d’Au Sable Forks. Cette route sinueuse longe la rivière Au Sable qui vous procurera le vrai plaisir de rouler à moto. Tournez à droite sur la 86 en direction de Wilmington. Roulez doucement et profitez de la vue sur la montagne qui se dessine à l’horizon.  

Rendu à Wilmington, suivre la direction du Santa’s Workshop sur la 431 qui vous conduira directement au sommet. Vous devrez débourser quelques dollars pour gravir la montagne sur votre monture, mais le coup d’œil en vaut la peine.

Comme je déteste revenir sur mes pas, je vous suggère un tout autre itinéraire pour le retour.

À la base de la montagne, prenez la 18A, qui devient la 48 et redevient la 18. Pas toujours facile de suivre la numérotation américaine! À Bloomingdale, prendre la 55 puis la 86 jusqu’à Paul Smith (oui, c’est vraiment une ville). Ensuite, emprunter la 30 Nord jusqu’à Malone, une ancienne ville manufacturière qui peine à se sortir de la pauvreté (depuis l’exode des emplois manufacturiers). En traversant la ville, vous remarquerez les bâtiments vacants qui abritaient autrefois les usines qui fournissaient le travail aux résidants. Prenez garde; suivre la 30 n’est pas de tout repos. Vous devrez tourner à gauche en plein centre-ville. La 30 vous mènera à Trout River où vous traverserez la minuscule douane d’Elgin. 

Au Canada, la 30 devient la 138, que vous suivrez jusqu’à Huntingdon, l’endroit par excellence pour un petit arrêt. Tournez sur la 202, puis sur la 132 qui vous mènera tout droit à Valleyfield. De là, vous pourrez revenir vers Montréal par la 20 ou la 30.

Cette escapade d’une journée vous fera traverser plusieurs petits villages pittoresques où il fait bon vous arrêter. Les routes sont sinueuses et les paysages remarquables; une journée qui vous laissera de beaux souvenirs.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Découvrez d'autres articles

connexes

SOYEZ TOUJOURS INFORMÉS!Abonnez-vous à notre liste de diffusion et recevez des mises à jour, du contenu exclusif et des offres spéciales!