Lundi, mai 10, 2021
Lundi, mai 10, 2021

Une visite au point le plus bas des États-Unis

Salut les « bikers », aux grands « bouffeurs d’asphalte »!

Laissez-moi vous raconter le voyage de 2 semaines que ma blonde et moi avons fait en mai pour nous rendre au point le plus bas des États-Unis, c’est-à-dire Key West, en Floride.

- Publicité -

Nous voulions nous rendre à Key West en 6 jours (3 500 km approx.), et ce, en longeant la côte ouest de la Floride. Donc, les 4 premiers jours (environ 2 700 km), nous avons sans cesse fait de l’autoroute de Montréal, QC à Clearwater, FL. Sauf que nous avons fait un petit crochet par le Chesapeake Bay Bridge pour traverser vers Virginia Beach et ça a valu la peine car c’est vraiment beau… Une chance qu’on a fait ce beau détour, car 4 jours d’autoroute sous un temps nuageux et pluvieux, mettons que ce n’est pas ça que j’appelle un beau road trip!

Au fait, si vous passez en Caroline du Nord par la I-95 S et que vous ne voyez pas les pancartes qui annoncent « Pedro at the South of the Border » depuis je ne sais combien de kilomètres, c’est que vous dormiez en tabarouette! C’est fou le nombre de pancartes qu’il y a pour l’annoncer, on ne peut pas le manquer! Pedro se trouve juste après avoir traversé en Caroline du Sud.  

Une visite au point le plus bas des États Unis

Rendus en Floride, dans le Sunshine State, 

Une visite au point le plus bas des États Unis

 il a commencé à faire beau, à faire chaud et on voyait de plus beaux paysages, surtout lorsqu’on est arrivés à Clearwater pour ensuite longer la côte ouest jusqu’au sud 

Une visite au point le plus bas des États Unis

en passant par St-Petersburg, Sarasota, Fort Myers, Naples et Marco Island, puis les Everglades pour se retrouver sur la route 1 qui mène à Key West.

Une visite au point le plus bas des États Unis

Arrivés à Key West vers le milieu de l’après-midi, nous en avons fait le tour en moto sur la route au bord de l’eau,

question de nous familiariser un peu avec la ville. 

Après 6 jours de moto et rendus à notre but, nous méritions une journée de repos, et l’avons passée à Key West

pour visiter, magasiner, prendre un petit verre dans un bar 

et, bien entendu, aller à la fameuse bouée Southermost Point qui est le point le plus bas des É.- U. à 90 miles de Cuba.

Le soir, après qu’on se soit payé un bon souper au A&B Lobster House, il ne fallait surtout pas manquer le coucher du soleil au Mallory Square, là où a lieu le rassemblement des gens voulant admirer le coucher du soleil. C’est très beau!

Le lendemain matin, nous avons quitté Key West à 6 h pour justement assister au lever du soleil, tout en roulant …

 vers Miami pour remonter la côte est sur le bord de l’eau. Mais il y avait énormément de trafic car nous étions dimanche et en plus, lundi était férié pour les Américains : c’était le Memorial Day. Les plages devaient être pas mal populaires cette journée-là! Donc de Miami à West Palm Beach, nous avons fait plusieurs détours pour essayer d’éviter le trafic. Journée à oublier!  

À Fort Lauderdale, nous sommes passés devant un édifice à condos sur le bord de l’océan où ma patronne et son mari sont propriétaires d’un condo… Pas facile, la vie hein?

De West Palm Beach à Daytona Beach, nous avons vu plusieurs petites plages qui étaient de toute beauté,

et arrivés à Daytona Beach, nous avons fait une petite balade sur la Main Street où a lieu habituellement le Bike Week.

Le lendemain, nous méritions encore une fois une pause de moto et avons donc passé la journée à Daytona Beach pour visiter, magasiner, paresser sur la plage et nous baigner. 

le soir, nous avons savouré un autre bon souper au Joe’s Crab Shack sur le Pier.

Le lendemain, nous repartions pour nous rendre à Myrtle Beach afin d’y passer le restant de la journée. Ensuite, destination Virginia Beach!

Le jour suivant, nous sommes repassés sur le Chesapeake Bay Bridge mais en sens inverse,

et nous sommes remontés jusqu’au New Jersey en passant par le Maryland et le Delaware.

Le lendemain était notre 15e et dernière journée et tandis que nous approchions du Lake George, nous avons croisé plusieurs « bikers » qui s’en allaient au Bike Week du Lake George, le Americade.

Après notre voyage de 15 jours (12,5 jours de moto) et après avoir « bouffé » 7 025 km d’asphalte en passant dans 10 États américains, nous étions un peu fatigués pour avoir fait beaucoup d’autoroute. Aussi, il ne faut pas oublier qu’on a quand même roulé en moyenne 560 km/jour… Est-ce que je suis en train de me plaindre là? Ben non! Ça a été fatigant mais super le fun : les palmiers, la mer, les plages, les belles cabanes, les beaux ponts, les gifts shop, etc. MAIS, si je peux me permettre un MAIS, ayant fait trois voyages dans l’Ouest américain, je peux désormais affirmer que c’est une région que j’aime  BEAUCOUP, car pour moi, un road trip, c’est : 

« rider » sans trafic;

« rider » dans le calme sur des routes où tu te sens seul au monde;

« rider » sur des routes sinueuses d’où l’on voit des montagnes et de l’eau, où l’on passe par des courbes; 

« rider » dans des parcs nationaux; 

de ne pas passer par de grandes villes, ne pas voir d’édifices, de centre-ville, mais de plutôt passer par de petits villages qui ne demandent qu’à être découverts. 

Et croyez-moi, il y a une MÉCHANTE différence entre l’Est et l’Ouest américain, ça ne se compare pas… 

Par contre, je ne veux pas dire que je suis déçu de mon voyage en Floride, au contraire! Notre but était de nous rendre à Key West pour visiter cette ville et de faire le tour de la Floride. C’est ce qu’on a fait et c’était merveilleux d’autant plus qu’on pouvait rouler sans casque. Génial!

On vous souhaite à tous de faire de magnifiques voyages de moto! 

Live to Ride, Ride to Live.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Découvrez d'autres articles

connexes

SOYEZ TOUJOURS INFORMÉS!Abonnez-vous à notre liste de diffusion et recevez des mises à jour, du contenu exclusif et des offres spéciales!