Mercredi, mai 12, 2021
Mercredi, mai 12, 2021

Les mésaventures de la moto

Avez-vous déjà remarqué que les randonnées dont on parle avec le plus d’enthousiasme sont celles qui nous ont fait vivre des mésaventures. À mon avis, c’est parce que, malgré une malchance, il reste qu’il y a du bon monde autour de nous, des amis ou parfois des inconnus qui nous aident à passer à travers et continuer notre chemin.

On a vécu une telle randonnée ce printemps en Ontario. On se dirigeait vers Casselman pour assister à l’exposition des autos Mopar. On a fait une halte pour prendre une petite pause chez Goulet Harley-Davidson, à Hawkesbury. En tout cas, ce qu’on pensait qui serait une petite pause. En arrêtant nos motos, Jean-Yves s’est aperçu que ses clés s’étaient détachées de son porte-clés. Pas grave, il peut démarrer sa moto avec le code. Oups! Le code n’était pas dans son portefeuille. (Ça, c’était une autre aventure. Le code était dans son portefeuille – celui qu’il avait perdu en Virginie il y a deux ans, et il n’avait pas remplacé cette information dans le nouveau. Ha ha, quelle surprise!) Bon, il essayait de se rappeler du code et faisait « chanter » son FLH à plusieurs reprises. Ah, misère!

- Publicité -

J’ai appelé notre fille et j’ai laissé un message, car à la maison, on a les codes et d’autres jeux de clés. Rebecca? Es-tu à la maison? On a attendu un peu et on a décidé que Daniel et moi retournerions chez Tim Hortons, à Laval. Mort de rire – bien oui, j’ai oublié de dire que notre ami Daniel nous avait confié qu’il avait vu un jeu de clés à terre, à côté de la moto de Jean-Yves, chez Tim Hortons avant de partir! Il nous a raconté qu’il s’en allait dire de quoi et ça lui a parti de la tête. Quelqu’un d’autre parlait de quelque chose, et puis on partait. Pour X raisons, il n’a plus pensé aux clés, jusqu’à ce que Jean-Yves s’aperçoive qu’il ne les avait plus. 

Donc, comme je disais, Daniel et moi avons décidé de retourner à Laval. Zut encore! Ma batterie est à terre. Je comprends si vous êtes en train de rire de nous en lisant ça. « Ça se peut-tu », demandez-vous? Bien oui! On pousse ma moto et elle démarre au deuxième essai. En même temps, je sentais mon cellulaire vibrer dans ma poche. J’espérais que c’était notre fille. Oui, c’était elle, notre ange! Quelle chance. Elle nous a donné le code. Pas besoin de faire un aller-retour Laval-Hawkesbury. On pouvait finalement relaxer et prendre une petite bouchée avant de continuer notre route vers Casselman.

Les mésaventures de la moto

Finalement, on a réussi à s’y rendre et on a vu de belles autos. Et on a parlé avec du monde aussi passionné de leur véhicule que nous le sommes de nos motos. Une autre belle journée de moto avec des amis. Tout est bien qui finit bien!

(Et pour ceux qui le demandent, oui, on a retrouvé les clés chez Tim Hortons!)

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Découvrez d'autres articles

connexes

SOYEZ TOUJOURS INFORMÉS!Abonnez-vous à notre liste de diffusion et recevez des mises à jour, du contenu exclusif et des offres spéciales!