Mercredi, mai 12, 2021
Mercredi, mai 12, 2021

Le P’tit Monde de Mario

Hé oui, je suis de retour… Avec tous les bons commentaires et les beaux témoignages que vous m’avez faits après que j’eus pris la décision de cesser d’écrire mes chroniques, j’ai ressenti le besoin de recommencer à en écrire et de vous faire partager ma passion. Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis un passionné de tout ce qui a un moteur. Mes chroniques parleront de l’univers des passionnés de motos et de ceux qui m’entourent. Je suis nouvellement retraité de Bell Canada, mais j’ai la chance de continuer à nourrir ma passion en travaillant, plutôt en m’amusant, dans la section Indian chez Motos Illimitées à Terrebonne. 

L’an dernier, j’ai reçu un appel d’une personne qui me demandait si j’étais toujours intéressé à acheter des vieilles motos… J’attendais cet appel depuis déjà huit ans… Je savais qu’il y avait une belle vieille Indian, non restaurée, avec toute son histoire, mais le hic est que cette moto venait avec un lot totalisant huit motos antiques. Donc, sans hésiter, j’ai appelé un de mes amis, et nous avons décidé que nous achèterions le lot complet. 

- Publicité -

Quelle ne fut pas notre surprise de voir qu’il y avait plusieurs motos à l’état presque neuf, qui dataient des années 1970. Nous avions vraiment l’impression d’être dans la caverne d’Ali Baba, comme deux enfants dans un magasin de bonbons… Notre belle Indian militaire 1940 a une histoire vraiment particulière… À Montréal, il y avait le concessionnaire Alex Berthiaume, rue De La Roche, qui utilisait cette moto avec un side-car, mais au lieu de transporter des gens, ils avaient modifié le side-car en plate-forme et s’en servait comme remorque. À la fin de sa carrière, elle a été utilisée dans plusieurs tournages de films. 

Attendez une minute!… il faut que je vous explique pourquoi j’ai acheté un lot avec une autre personne… Il y a deux ans, j’ai fait la connaissance d’Emmanuel Fortin (Manu), qui demeure dans le même village que le mien depuis déjà neuf ans. Mais, c’est drôle à dire, nous ne nous étions jamais rencontrés. Chaque fois que je croisais son père, il me disait : « Toi, il faut absolument que tu jases avec mon garçon Manu! » Et souvent, il disait à son fils : « Toi, il faut que tu jases avec Mario!… » Un certain vendredi soir, alors que j’étais dans mon patelin, par hasard, j’ai enfin fait la connaissance de Manu… Après 10 minutes de parlotte, j’ai vite compris que c’était comme mon frère et que nous partagions les mêmes passions. Deux semaines plus tard, Manu me dit : « Eille Mario! j’aimerais ça que tu me trouves une Indian comme la tienne!… » C’est alors que je lui ai dit que je savais où il y en avait une, éparpillée dans plusieurs boites. J’ai vu l’éclair dans les yeux de Manu et il m’a vite répondu qu’il la voulait. Une semaine plus tard, la moto était dans son garage et ce fut le début d’une magnifique restauration. Huit mois plus tard, Emmanuel et moi on se promenait côte à côte sur nos vieilles Indian 1940…

Le P’tit Monde de Mario

Pour la première fois, cette année, Manu venait avec moi à Daytona, et croyez-moi, il a été impressionné. Plusieurs fois par jour, on se faisait arrêter dans les rues pour se faire dire que nous avions les deux plus belles motos à Daytona. Nous avons été invités à plusieurs rassemblements de motos anciennes, et il y a même un soir où nous avons été invités au BBQ à Rocky, avec une soixantaine de vieilles Harley et Indian. À la fin de cette soirée, quand nous sommes allés remercier notre hôte pour l’invitation, il nous a serrés dans ses bras et nous a dit que nous étions les deux Indian guys les plus sympathiques qu’il avait rencontrés. 

Le P’tit Monde de Mario

Pendant notre voyage, nous sommes allés visiter le musée Wheels Through Time à Maggie Valley. Il y a plus de 400 motos rares et uniques dans ce musée, mais il n’y a aucune Indian 1940. Après avoir pu faire une visite privée du musée avec Dale, le propriétaire, lorsque le temps est venu de partir, il nous a demandé s’il pouvait voir nos motos dans la remorque. Vous savez, quand un gars de la trempe de Dale regarde vos motos durant une demi-heure et que vous entendez à plusieurs reprises : « Oh wowww! nice, you’re doing a great job! » laissez-moi vous dire que ça fait un p’tit velours… Nous avons été vraiment enchantés de tous ces commentaires venant de sa part. En espérant que vous soyez contents de mon retour, je vous dis : à la prochaine! Mario

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Découvrez d'autres articles

connexes

SOYEZ TOUJOURS INFORMÉS!Abonnez-vous à notre liste de diffusion et recevez des mises à jour, du contenu exclusif et des offres spéciales!