Mercredi, juin 23, 2021
Mercredi, juin 23, 2021

Indian Challenger 2020 Essai

La toute nouvelle Indian Challenger porte très bien son nom, car elle se veut une compétitrice directe du ‘’bagger’’ du géant américain de la moto… Harley-Davidson pour ne pas le nommer. Un look accrocheur, un tout nouveau moteur, des éléments mécaniques performants et une tonne d’équipements de série. Voici la recette d’une moto qui sera inévitablement un grand succès.  

Indian Challenger 2020 Essai

Au premier regard… 

Lorsqu’on se trouve en sa présence, la première chose qui nous frappe, c’est son allure distinctive tout en étant agressive. En grande partie grâce à son devant élégamment dessiné et orné de ses magnifiques lumières DEL. Puis, en s’approchant davantage, on remarque tous ces détails avec une qualité de finition exemplaire. Équipé d’un puissant moteur, d’une suspension à faire rougir la compétition, une allure sublime, un écran tactile pour avoir accès à tout du bout des doigts, … Tout a été bien conçu et cela laisse présager que l’on obtient une excellente monture pour s’évader. 

Moteur

- Publicité -

Le cœur de la Challenger est animé par un immense moteur en V du nom de PowerPlus. Avec ces 1768cc (108 po3), ce mastodonte délivre une puissance de 122 chevaux et un couple impressionnant de 128 lb*pi. Afin de bien gérer toute cette puissance, il y a 3 modes de conduite (Pluie, Standard et Sport) qui viendront interagir avec la façon de livrer la puissance via la réponse de l’accélérateur et du contrôle de traction. 

Indian Challenger 2020 Essai

Suspension

La suspension avant de la Challenger détonne avec ce qui est habituellement offert dans ce créneau. Une fourche inversée équipe cet Indian avec un généreux débattement de 5.1po. De plus, l’angle de chasse qui est plus droit que ce que l’on connait viendra certainement procurer une maniabilité supérieure à ce que l’on obtient normalement avec ce type de motos. 

L’arrière n’est pas en reste avec un amortisseur Fox avec ajustement hydraulique. Offrant 4.5po de débattement, voilà tout ce qu’il nous faut pour coller à la route et pour un procurer un confort digne au pilote.

Freins

Avec toute la cavalerie développée par le moteur PowerPlus, Indian a jugé qu’il serait bon d’équipé la Challenger avec un puissant système de freinage. Ainsi, on retrouve à l’avant des freins à double disques flottants de 320mm et des étriers radiaux de marque Brembo à double pistons. Pour le train arrière, un disque simple flottant de 298mm et étrier à 2 pistons.  Pour obtenir une capacité de freinage équilibrée, l’ABS vient de série pour nous garder en sécurité peu importe les conditions météorologiques. 

Indian Challenger 2020 Essai

Impressions de conduite

Maintenant c’est le temps de s’installer au guidon et découvrir ce qu’elle a dans le ventre! Tout d’abord, au moment de l’enfourcher, on remarque la très bonne position de conduite.  L’ergonomie me convient parfaitement et je me trouve rapidement à mon aise. De plus, tous les contrôles sont bien placés pour offrir une expérience intuitive sans avoir à quitter les yeux de la route. 

 C’est le moment de mettre en marche l’immense V-Twin à l’aide du bouton poussoir et en un instant on sent le PowerPlus émettre une douce sonorité. Prêt à l’action, on ne peut plus se retenir de le faire révolutionner pour entendre le son enivrant qui nous envahit instantanément. Laissez moi vous dire que c’est un des moteurs qui émet l’un des plus beaux sons de l’industrie avec son échappement d’origine. 

Le temps de connecter son cellulaire avec le système de divertissement, choisir sa chanson favorite et hop, on est parti. Dès les premiers kilomètres, on s’aperçoit de la puissance du moteur, mais qui délivre le tout avec une certaine douceur dans son ensemble. Il est fort probable que le mode ‘’Pluie’’ soit en cause, car il limite la puissance fournie. Je ne peux plus me retenir et grâce à l’écran tactile, j’enclenche le mode ‘’Sport’’ pour avoir accès à toute la puissance et le couple disponible… Wow! Le PowerPlus réagit maintenant très promptement tout en procurant des accélérations vives et des reprises extrêmement musclées en sorties de courbe. Le tout en faisant rugir cette magnifique sonorité bien caractéristique d’un gros V-Twin américain. 

Indian Challenger 2020 Essai

Plus les kilomètres passent, plus je réalise à quel point la position de conduite est très bien étudiée et elle me permet d’être en tout confort pour de longues randonnées. Le pilote se sent détendu et en plein contrôle pour profiter pleinement des paysages l’entourant sur sa route. 

Je qualifierais le comportement routier d’excellent. Oui la position de conduite y est pour quelque chose, mais c’est en grande partie grâce aux suspensions de qualité. La fourche inversée absorbe très efficacement les imperfections de la route tout en offrant une excellente tenue de route. L’angle de chasse réduit de la fourche, permet une maniabilité inégalée comparativement à ce que l’on connait sur ce type de moto. La différence est vraiment marquée et le comportement routier est prévisible. 

Lorsqu’il est temps de ralentir, le freinage est efficace, bien dosé avec l’ABS et d’une puissance remarquable. Ce qui nous permet de pousser davantage les limites de l’Indian Challenger tout en ayant confiance de ses capacités à des vitesses plus élevées. 

Lorsqu’on roule avec la Challenger, le carénage à l’avant permet de dissimuler le système de son, l’écran et surtout d’offrir une belle protection contre les éléments. De plus, un pare-brise ajustable électrique de série nous permet d’avoir une superbe protection contre le vent lors de journées plus fraîches ou d’augmenter l’air lors d’une journée plus chaude. La hauteur est bien adaptée et plusieurs choix d’hauteurs de pare-brise s’offrent à nous comme accessoire. 

Indian Challenger 2020 Essai

En plein centre du tableau de bord se trouve l’écran de 7po tactile. Il est très intuitif et il regroupe toutes les informations à un seul endroit que vous pourrez contrôler du bout des doigts et même avec vos gants, il fonctionne à merveille. Je l’ai trouvé génial puisque l’on peut choisir son mode de conduite, suivre un trajet avec la navigation intégrée, choisir sa station de radio préférée ou sélectionner des chansons provenant de son téléphone. D’ailleurs, la puissance sonore des haut-parleurs est bien au-delà de ce dont l’on a besoin, même en portant un casque intégral. 

De plus, il y a le système RideCommand que l’on connait déjà avec les autres produits de Polaris. C’est donc hyper intéressant d’installer l’application sur son téléphone et pouvoir utiliser toutes les fonctions qui sont offertes.

Pour résumer mes impressions de conduite : On oublie rapidement que nous sommes assis sur un ‘’bagger’’ et l’on cherche toujours à monter les régimes moteur. Autant pour entendre la sonorité exceptionnelle du moteur que pour s’amuser à vive allure sur de belles routes. L’Indian Challenger est plus qu’une moto au look accrocheur, elle est indéniablement une moto qui offre des performances poussées tout en offrant un confort ultime.  

Indian Challenger 2020 Essai

J’ai aimé;

  • Son look accrocheur et distinctif
  • Son confort et son équilibre général
  • Ses performances supérieures à la compétition pour ce type de moto
  • Écran de 7po du système d’info divertissement facile d’utilisation et avec le RideCommand

J’aurais aimé ;

  • Obtenir les poignées et le siège chauffants de série à ce prix
  • Des valises démontables de type ‘’quick-attach’’ pour ne pas avoir à utiliser un sac à l’intérieur

Conclusion:

La Challenger est une moto très intéressante avec toutes ces caractéristiques au niveau performance que l’on est moins habitué de voir dans le segment ‘’bagger’’. Puissance, freins, suspensions… tout y est pour vous offrir de belles sensations avec un confort digne de mention. Son nom, Challenger est très approprié et je suis convaincu qu’elle fera sa place dans ce créneau avec ses aptitudes et son attitude ‘’bad ass’’. 

- Publicité -

3 Commentaires

    • Bonjour M. Leclerc,
      J’ai adoré mon essai avec l’Indian Challenger et j’ai déjà hâte de pouvoir rouler avec elle à nouveau.
      10 000km à son bord, ça doit être le rêve!

      Merci de nous lire,
      Vincent

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Découvrez d'autres articles

connexes