Mercredi, février 24, 2021
Mercredi, février 24, 2021

Histoire de Duc Dufour (1947-2011)

1969: Duc Dufour, jeune Aviateur des Forces Armées Canadienne, en poste dans les Maritimes participe à un NATIONAL  de Motocross  au Saguenay sur une Bultaco. C’est à cette occasion qu’il fait la rencontre de Raymond Gref, alors propriétaire de Gref Moteur Sports à Chicoutimi. Raymond engage la conversation en lui demandant pourquoi il ne course pas plutôt avec une Yamaha. C’est ainsi que les deux hommes échangent sans se douter que ce serait le début d’une longue aventure…

Durant cette période, Duc participe activement aux différentes compétitions régionales, en Motocross, Enduro, Trial et HillClimb. 

- Publicité -

Quelques mois plus tard, Duc est transféré à la base de Bagotville au Saguenay et il retourne voir Ray Gref jaser moto. Ray lui demande s’il ne serait pas intéressé à travailler pour lui (il avait senti la bonne affaire !) à temps partiel. Duc accepte aussitôt. Raymond lui dit alors : «si jamais tu ne veux plus travailler pour les Forces Armées, j’ai une job pour toi ». 

En 1972, Duc quitte l’armée et se joint à temps plein à l’équipe de Gref Moteur Sports. Il est d’abord représentant sur la route pour des vêtements et accessoires de moto pour Gref Import Corp. Quelques mois plus tard, il devient en charge de la distribution Yamaha moto et motoneige pour ensuite être gérant des ventes au détail pour les motos Harley-Davidson, Yamaha, Triumph, BSA et Norton.

HISTOIRE DE DUC DUFOUR (1947-2011)

En 1979, Ray Gref ouvre une concession Harley-Davidson à Montréal. Duc est alors transféré là-bas comme gérant général pour l’entreprise. Poste qu’il a occupé jusqu’en 2007 où il est devenu par la suite directeur des projets spéciaux. 

Duc Dufour était un grand passionné de moto et il aimait créer et innover. Sa plus grande réussite aura sans doute été la création de la Lowboy en 1984. Cette moto était à la base une Dyna Wide Glide. Le but était d’en faire une moto au look bas et profilé : Suspension surbaissée, guidon drag bar, roue pleine et plus large à l’avant et à l’arrière et une selle basse. Pour lui, il considérait cette moto comme un « Big Tonka Toy ». Voir lien internet pour vidéo : http://www.leshowdemoto.tv/?p=994

Pendant plusieurs années, il a aussi été le maître de cérémonie du Show Harley. Il avait une facilité à parler devant les gens. Que ce soit devant une salle de présentation ou devant une caméra, il s’exprimait clairement avec un vocabulaire impeccable.

Duc était aussi un grand aventurier. En moto, il a fait la péninsule du Baja avec son ami Pete. Il est allé en Alaska à quelques reprises, il a parcouru les États-Unis et le Canada. Il était  également un grand amateur de plein air : voile, kayak de mer, camping été comme hiver et  ski de fond. Natasha Bouvier, sa conjointe depuis 20 ans, partageait la même passion de l’aventure et du plein air.

Duc aimait parler moto avec quiconque l’abordait à ce sujet. Peu importe la personne, la marque ou le modèle, il savait écouter et échanger. Il était une encyclopédie sur deux pattes! Et s’il ne savait pas la réponse, il se faisait un devoir d’aller chercher l’information et vous la transmettre.

HISTOIRE DE DUC DUFOUR

En 43 ans passé avec Raymond Gref et Harley-Davidson Montréal, il a laissé derrière lui un savoir faire et un standard : à savoir que la rigueur et le professionnalisme étaient présents à tous les niveaux. 

Quand Duc partait en voyage moto, il prenait toutes les précautions possibles. L’aspect sécurité était primordial et sa conjointe ainsi que ses proches savaient son itinéraire et étaient en contact constant avec lui. Et malgré toutes les précautions qu’il prenait, le 3 août 2011 s’est avéré sa dernière journée lors de son voyage solo au Labrador, dans le nord du Québec. Le Grand Boss en haut avait probablement besoin d’un spécialiste moto et il a décidé que Duc serait son homme. Mais quel homme !

La perte est immense et surprend tout le monde mais une chose est certaine, Duc est parti sans souffrance en faisant ce qu’il aimait le plus : rouler sur sa moto, libre et heureux.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Découvrez d'autres articles

connexes

SOYEZ TOUJOURS INFORMÉS!Abonnez-vous à notre liste de diffusion et recevez des mises à jour, du contenu exclusif et des offres spéciales!