Mardi, février 23, 2021
Mardi, février 23, 2021

Harley Davidson Panamerica, la marque se lance dans l’aventure !

Et oui, c’est toute une aventure de changer de créneau après des décennies de tourisme. Pour Harley Davidson, ce n’est pas un changement, juste un retour. Car les routes au début des années 1900 étaient faites pour les chevaux, pas pour les voitures. Loin de l’asphalte qu’on connait. En 1907, les motos américaines faisaient déjà du hors route. En 1920, les compétitions de hill climb, de montée impossible, étaient réservées aux voitures. Une moto Harley Davidson a gagné une épreuve devant les automobiles, et a ouvert le Hill climb aux motos. En 1930, les motos de Milwaukee gagnaient des courses d’enduro, comme la redoutable Jack Pine. Puis la guerre est venue. Les modèles civils ont été modifiées pour l’armée, pour passer partout, dans l’esprit des fameuses Jeep Willys. 

C’est après la guerre, et plus précisément en 1956 que la moto américaine est devenue grand tourisme, avec le carénage, les bagages, les suspensions adaptées à la route asphaltée, les longues distances.

- Publicité -

Puis Harley Davidson a connu le succès que l’on sait, portée par la vague des baby-boomers. Mais pour aborder son deuxième siècle d’existence, la marque se devait d’explorer de nouvelles voies. Il y a la moto électrique, et maintenant la moto d’aventure avec la Panamerica.

Ils ont confié à l’acteur Jason Momoa, la vedette du film Aquaman, le soin de présenter la moto, pour lui donner ce côté aventure, loin des codes de l’Équipée sauvage, et de l’enduro sportif. D’autres spécialistes de randonnées hors routes montrent la moto en action, au Kenya en Afrique, ou en Arizona, où la moto a été testée, avec le mot d’ordre de pouvoir passer partout.

La moto en détails :

La Panamerica est imposante au premier abord. Le moteur V-Twin 1250 cc est bien présent, et c’était un choix des designers de le mettre en avant. Première innovation : le moteur est une partie intégrante du châssis pour abaisser le poids de la moto. Sa puissance est de 150 HP à 8 750 tr/min, ce qui est la situe entre ses rivales BMW et KTM, avec un couple moteur de 127 N m. 

Harley Davidson Panamerica
Pan America Cut-Away-Engine

Deuxième innovation : La moto s’abaisse quand elle se met à l’arrêt, pour permettre de poser les pieds plus facilement sur le sol pour les personnes de taille moyenne. La hauteur de selle, non en charge, est de 869 mm. 

Électroniquement, il est possible de choisir son mode de conduite. Il y a cinq modes préprogrammés, ou la possibilité de créer le sien en jouant sur la puissance, le frein moteur, l’ABS et le système antipatinage. Avec l’interrupteur, vous pouvez choisir le programme Sport, Route, Pluie, Hors Route et Hors Route Plus.

Des pneus radiaux spécifiques ont été développés par Michelin sous le nom Scorcher Sport. Leur taille est de 19 pouces à l’avant et 17 pouces à l’arrière. Ils sont montés sur des jantes en alliage moulé.

Le réservoir peut embarquer 21 litres d’essence, ce qui est inférieur à la moyenne de la catégorie, mais cela avantage le poids tous pleins faits de 242 kg, alors que le poids à vide est de 228 kg.

Toute une gamme de vêtements aventure est déclinée avec le concours de la société REV’IT, une marque qui a déjà collaboré avec d’autres constructeurs moto pour développer des vêtements techniques.

Les prix débutent à 24 199$ pour la Harley Davidson Panamerica au Canada.

Il faudra maintenant essayer cette moto, pour évaluer son équilibre avec ce moteur V-Twin qu’on n’attendait pas dans une moto d’aventure. Mais le marché de tourisme aventure est en pleine expansion. À HD de trouver sa place.

Pour suivre le dévoilement en anglais : https://bit.ly/3aIT3yR

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Découvrez d'autres articles

connexes

SOYEZ TOUJOURS INFORMÉS!Abonnez-vous à notre liste de diffusion et recevez des mises à jour, du contenu exclusif et des offres spéciales!