Mercredi, juin 23, 2021
Mercredi, juin 23, 2021

Entrevue de Zabel avec Éric Ménard

Intro : Dans le numéro précédent, je vous présentais le père des Megarides en Europe, Massimiliano Tiraboschi. À son tour, en donnant au suivant, il m’a gentiment proposé de rencontrer Éric Ménard. Grand communicateur passionné, le chemin de vie d’Éric a de quoi surprendre. Aujourd’hui animateur du Show de Moto sur RDS, il est également journaliste pour Moto Journal et Cycle Canada

Entrevue de Zabel avec Éric Ménard

Zabel : Éric, dis-moi, quand est apparue ta passion pour la moto?

- Publicité -

Éric : J’ai commencé à achaler mon père vers l’âge de dix ans. À 12 ans, pour ma fête en plein hiver, il m’a offert une petite Yamaha GT80. Cet hiver-là, juste à le pousser et à le reculer dans le garage, j’ai fait 2 km! J’avais vraiment hâte d’en faire (rires)! Puis, à 14 ans, je me suis acheté un Suzuki DR100. J’en ai fait jusqu’à ce que je sois trop grand pour le bike! Rendu à 18 ans, je voulais avoir une moto de route, mais à la maison, l’idée ne passait pas très bien… 

Zabel : Ah bon? Alors, on oubliait le projet? 

Éric : Ouais… Mon père m’a plutôt orienté vers un Jeep! C’était l’époque où j’allais à l’université, la période un peu folle…

Zabel : Mais la moto est revenue dans ta vie? Que s’est-il passé pendant cette période « de motocycliste inactif »?

Éric : Dans les années 1990-2000, ma vie se déroulait pas mal dans le showbiz. J’ai toujours été pigiste. J’ai bien essayé de travailler dans un bureau, ça a duré six mois et ça me donnait des boutons (rires)! Depuis vingt ans, je suis maître de cérémonie pour des congrès et des galas. J’ai aussi animé une émission de gadgets, Technofolie, à Z. Pendant presque dix ans, j’ai vécu dans le monde de l’humour et je faisais du stand-up. Après quelques escapades en motocross, c’est à trente ans que j’ai recommencé à faire du bike. Un jour, pendant le sound check d’un Gala Juste pour rire, le casque de moto sous le bras (véritable déclencheur de conversation!), j’ai rencontré Jean-Marc Parent; on a donc roulé ensemble quelque temps! 

Zabel : Quelle était ta moto de l’époque?

Éric : J’avais une Ducati Monster, puis une autre a suivi, une ST4S. Disons que je privilégiais une conduite plutôt… sportive! 

Zabel : Donc, une conduite technique et… rapide?

Éric: Oui, si on veut (rires)!

Zabel : Parle-moi du type de motos et de routes que tu privilégies aujourd’hui.

Éric : Un jour, la BMW GS1200 est entrée dans ma vie. J’adore le double usage. Il permet d’explorer de magnifiques coins de pays moins connus. Ça m’a permis de découvrir de nouveaux chemins, car les routes pavées du Québec n’avaient plus trop de secrets pour moi. Grâce à mon héritage motocross et enduro, je me suis procuré un Honda CRF250X (que j’ai encore) pour m’amuser dans la bouette. Quand je roule ici, j’aime bien faire de l’enduro ou du double usage. La route asphaltée, c’est surtout à l’étranger que ça se passe!

Zabel : Quelle est ta philosophie par rapport aux différents styles de motos et de motocyclistes?

Éric : J’encourage l’essai de plusieurs types de motos. On découvre alors les caractéristiques de chacune. La tenue de route et le feeling sont très différents de l’une à l’autre. On doit avoir une certaine ouverture afin d’apprécier au maximum le monde motocycliste.

Zabel : Plusieurs te connaissent en tant qu’animateur de l’émission Le Show de Moto sur RDS…

Éric : Oui, j’en arrive à ma dixième saison du Show de Moto dont je suis animateur et recherchiste. Cette belle aventure me permet de travailler en toute liberté. J’ai été rédacteur en chef de MotoMag jusqu’à sa fermeture. Je suis maintenant rédacteur en chef de Moto Journal et journaliste pour Cycle Canada. Mon travail me donne ainsi l’opportunité d’aller faire des essais de motos à l’extérieur. Je rédige alors un article en français, un en anglais et je réalise un reportage pour mon émission. J’ai également été guide accompagnateur pour Voyages Traditours. J’ai roulé le Pérou, la Turquie, Calgary-San Diego avec eux. Ça fait maintenant 16 ans que la moto prend beaucoup de place dans ma vie.

Zabel : Dresse-moi un portrait de ton année 2016.

Éric : J’ai beaucoup voyagé grâce à mon travail. Les horaires y sont par contre plutôt chargés. Avec le décalage horaire et la programmation serrée, disons que ce ne sont pas des vacances! J’ai été appelé à tester des produits, des motos, des pneus ou autres à Dubaï, au Portugal, en Suède (Husqvarna), en Californie (BMW) et en Floride (pneus Bridgestone). J’ai eu le privilège de rencontrer Jay Leno et de visiter ses trois hangars remplis de pièces de collection. Je ne parlais pas à la vedette, mais à l’homme, le passionné dans son (gros) garage. J’ai également suivi Max dans ses tornantes lors de la Megaride en Italie, reportage qui sera d’ailleurs en ondes dans le Show de Moto en 2017. J’ai également animé Le Talk-Show de Moto au Salon de la moto de Québec et aussi de Montréal. Cette tribune permet entre autres d’échanger sur les motos et les expériences de chacun. 

Zabel : Intéressant! Tu sembles être un gars de projets! L’avenir ressemble à quoi pour Éric Ménard?

Éric: J’anime toujours Le Show de Moto sur RDS, ainsi que la tribune du Talk-Show de Moto au Salon de la moto de Québec et celui de Montréal. J’ai également développé une conférence où je fais l’analogie de la moto et sa passion versus la vie. Je commence aussi à faire des vêtements de moto en travaillant avec une designer afin de créer et de proposer un produit haut de gamme et de qualité. Commercialisés sous le nom de Vitae (vie en latin), ça représente pour moi la vie, les amis, la camaraderie, les voyages, les découvertes et le bon temps. Je veux que la moto fasse encore plus partie de ma vie. 

Entrevue de Zabel avec Éric Ménard

Zabel : Que représente ton logo (que je trouve génial!)?

Éric : Lorsqu’on le regarde attentivement, on y voit des embranchements de routes, un cadre de moto et quand tu répètes le logo, des traces de pneus de moto apparaissent.

Zabel : Éric, où peut-on te suivre dans les médias sociaux? 

Éric : Sur ma pageFacebook Theericmenard ou sur mon canal YouTube : showdemoto. J’y parle de tout : voyage, trial, essais, nouveautés, gadgets, etc.

Zabel : Au nom des lectrices et lecteurs de Custom Tour, je te remercie Éric pour ta générosité et bonne chance dans tes nombreux projets! Qui sera donc ton ou ta passionné(e)? À suivre dans le prochain numéro!

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Découvrez d'autres articles

connexes