Jeudi, juin 24, 2021
Jeudi, juin 24, 2021

Ballade chez les aristocrates

Lieu de villégiature favori des aristocrates d’une autre époque, nous avons décidé, mon confrère de route Jean-Marc et moi, d’après les recommandations de son frère Jacques, de faire le trajet jusqu’à Bar Harbor (Maine) accompagnés de nos tendres moitiés. Étant passés très souvent par le Jackman pour aller se balader vers Old Orchard Beach, nous avons pris, cette fois, la 95, en direction nord-est, pour se diriger vers Bar Harbor.

Je n’avais jamais entendu parler de ce coin de la Nouvelle-Angleterre. Nous sommes partis pour un weekend sur deux motos : Kim, la compagne de Jean-Marc, avait décidé de ne pas prendre sa « sporster » pour profiter du paysage derrière son amoureux.  

- Publicité -

Nous sommes partis de Québec pour la Beauce. Ce n’était pas très chaud, ce matin-là, mais nous en avions vu d’autres. Il faisait beau (pas comme au début de l’été) et c’était tout ce qui comptait pour moi. Comme nous avions deux réservations pour 14:00 à l’Encorage Motel, nous avions tout notre temps. Nous avons roulé sur la 73 pour rejoindre les douanes, qui ont été passées rapidement. Ensuite, nous avons pris la 201 dans les montagnes et dans les petits villages du Jackman. Comme nous n’étions pas pressés, nous avons quitté cette route pour prendre la 2 East, qui nous menait jusqu’à Bangor, où nous pourrions prendre la Alt 1 vers Bar Harbor. Nous avons roulé environ 499 km sans aucun problème et le motel était facile à trouver. C’était un motel très «vintage» avec ses meubles d’une autre époque, mais les chambres étaient propres et grandes. Le stationnement était vaste et sécuritaire pour les motos. D’ailleurs, le soir venu, il y avait 17 motos dans le stationnement : signe que c’était une destination moto facile d’accès. 

Ce n’était pas Old Orchard avec sa plage et ses distractions. À Bar Harbor, l’atmosphère suggérait plutôt une promenade près de la mer, sur le Shore Path, ou dans le village. Deux jours, c’était bien assez. 

C’est une ville historique et calme. Comme partout, il y pousse des condos qui s’harmonisent bien avec les vieilles bâtisses rénovées, où siègent boutiques et restaurants. Tout se fait à pieds, donc les motos demeurent au motel.

Un bien bel endroit à visiter, facile d’accès depuis Québec. Pour le retour, nous avons utilisé l’interstate 95 sud pour ensuite rejoindre directement la 201, en direction des douanes et de la 73 au Québec. Nous avons fait un arrêt à Sainte-Marie, en Beauce, au casse-croûte d’un ami de Jean-Marc, pour une bonne bouffe québécoise. 

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Découvrez d'autres articles

connexes